Rose Rouge BIO

Rosa gallica

Vertus apaisantes

 

 

Contenance 30ml

13,00

Description

Vieux remède ancestral aux propriétés astringentes, antiseptiques et cicatrisantes. Aide à soulager les diarrhées,  les affections du système respiratoire, les affections cutanées. Utile contre l’angine et pour apaiser un système intestinal irrité.

Associations possibles : Myrrhe, Mauve, Gingembre, Propolis, Lavande, Ginseng.

Relation psycho-émotionnelle :

LA FLEUR DU CREUSET INTÉRIEUR

C’est la fleur du creuset intérieur où dieux et maîtres brûlent et se dissolvent, la force revient. L’Élixir spagyrique de Rosa gallica prépare l’âme libérée aux révélations du Feu intérieur, aux paroles secrètes qui seront dites “sous la Rose”. Le poitrail, le sternum, tel une rosace de cathédrale, se met à vibrer, une force centrale qui n’appartient à aucun dieu facilite la conception d’un nouvel être, régénéré par les mouvements fluidiques de l’Amour. L’Amour peut tout et donne tout. Les rigidités et les avis autorisés peuvent tomber, les dogmes ne sont plus nourris. La Rose symbolise la Quintessence, la 5e essence. C’est l’ouverture du “pot aux roses”, jalons posés sur nos routes de l’exil terrestre. L’Élixir favorise l’écoute intérieure, impulse une meilleure approche de l’amour de la vie telle qu’elle se présente, en une profonde acceptation, en une mystique authentique. Religion, Art et Gnose sont un fait d’Amour intérieur.

Composition

Extrait Hydro-alcoolique*- glycériné*14,5% Vol. Rose rouge*.

*Ingrédients issus de l’Agriculture Biologique.

Conditionnement : 30ml

Conseils d'utilisation

15 gouttes deux fois par jour avant les repas.

Respecter la dose journalière.

Ne se substitue pas à une alimentation variée et équilibrée.

Tenir hors de portée des jeunes enfants.

 

Pour en savoir plus...

Famille des Rosacées – Parties utilisées : Pétales

Etymologie : ROSE ROUGE de Provins – De la racine indo-européenne vrod : flexible, souple par sa tige. Par sa fleur elle est un symbole de beauté, d’amour, de chasteté virginale ; fragilité de l’existence, l’éphémère, et donc la mort. La tradition prétend qu’elle nous vient de Syrie, apportée en France au XIIIè siècle par Thibault IV dit le Chansonnier. La Sagesse chinoise dit que la Rose n’a d’épines que pour qui veut la cueillir. D’après certaines légendes les épines apparurent au moment de la désobéissance d’Adam et Eve. Sur un plan symbolique on peut dire qu’avant que la Rose s’épanouisse le bouton ressemble à la tête d’un homme, ce qui indique qu’elle est utile à tous les maux de tête provenant de notre égocentrisme, de notre fermeture au monde extérieur où vivent nos semblables. L’homme qui est fermé sur lui-même, et donc en bouton, se fait mal dans l’attente de s’ouvrir à son parfum intérieur ; ce parfum intérieur ne vient qu’après avoir ouvert son coeur et son âme au monde extérieur ; après avoir éprouvé le monde provisoire, fragile et éphèmère de la création temporelle qui nous a fait être de chair et de sang soumis à la maladie et à la mort. Elle est aussi la plante de l’ésotérisme occidental, la Rosa Mystica. C’est aussi une plante qui ouvre le coeur à Vénus et aux passions quand l’essence du coeur n’est pas utilisée dans sa totalité, mais seulement quelques bribes divisées. Elle ouvre le coeur au Feu qui réchauffe (joie, parfums, douceurs) et brûle (épices, souffrance de l’amant transit). Appelée Eglerisa par les Chaldéens, Ysaphinus par les Grecs (Albert le Grand). En Ayurvéda la Rose passe pour renforcer le chakra du coeur (chakra associé au thymus).

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.