Genièvre (baies) BIO

Juniperis communis

Draineur rénal et urinaire

Contenance 30ml

13,00

Description

Stimule le travail des organes principaux de l’élimination. Favorise l’évacuation des impuretés et des toxines. Aide aux équilibres internes et accompagne la digestion et la surcharge pondérale.

Associations possibles : Cannelle, Chlorella, Curcuma, Harpagophytum, Maca, Rhodiola

Relation psycho-émotionnelle :

A OUBLIÉ SON DROIT DE VIVRE

A oublié son droit de vivre, se sent exposé aux moindres maladies, atmosphères physiques et psychiques polluées, manque de stabilité intérieure, de persévérance. Perd pied à la moindre tempête, en perd la leçon. L’Élixir spagyrique de Juniperis communis imprègne le terrestre afin que le spirituel puisse naître au sein du monde terrestre. Vient secourir l’homme qui se sent perdu dans ce monde, comme exilé, pour le réchauffer, lui faire accepter son corps afin que le Moi spirituel continue à oeuvrer dans le monde terrestre et que son expérience de vie lui soit pleinement bénéfique. Élixir porte-chance qui aime l’homme et le réconforte dans son chemin vers l’essentiel.

Composition

Extrait Hydro-alcoolique*- glycériné*14,5% Vol.  Genevrier (baies)*.

*Ingrédients issus de l’Agriculture Biologique.

Conditionnement : 30ml

Conseils d'utilisation

15 gouttes deux fois par jour avant les repas.

Respecter la dose journalière.

Ne se substitue pas à une alimentation variée et équilibrée.

Tenir hors de portée des jeunes enfants.

 

Pour en savoir plus...

Famille des Cupressacées – Parties utilisées : Baies sèches

Etymologie : GENÉVRIER – Juniperus communis. Junior : jeune, généré, ou junix : génisse ; parere : enfanter ; car le Genévrier engendre de nouveaux fruits pendant que les autres mûrissent. C’est le nain rassurant et bienfaisant parmi les Conifères. La saveur âcre des baies a fourni à la plante son nom savant à partir du mot celtique juneprus qui signifie âcre. Il est consacré à la Vierge Marie. Le Genévrier est l’Antidote du tentateur lové dans les branches de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, de la dualité. Appelé parfois Pétron, cette plante était déjà considérée au Moyen Age comme un remède universel, une panacée. D’après la médecine populaire, celui qui mange chaque jour une baie de Genièvre sera épargné par la maladie et vivra vieux. L’abus de baies peut néanmoins irriter l’appareil urinaire. Plante douce (Méd. Chinoise).

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.