Salsepareille BIO

Smilax aspera

Vertus apaisantes et dépuratives. Bien-être cutané

 

Contenance 30ml

13,00

Description

Bon éliminateur de l’urée et de l’acide urique. Aide à combattre les états inflammatoires des articulations et participe au bon fonctionnement des reins. Excellent purificateur du sang qui aide à lutter contre les problèmes du tissu cutané. Plante amie de la sexualité masculine et féminine, elle stimule la production de progestérone et soulage les cycles menstruels. Également un très bon stimulant des défenses immunitaires.

Associations possibles : Bardane, Pensée Sauvage, Plantain Lancéolé, Radis noir, Noyer.

Relation psycho-émotionnelle :

APPARENTE VOLUBILITÉ CHEZ CELUI OU CELLE QUI AU FOND RESTE ACCROCHÉ À UN TRISTE TRAIN-TRAIN

L’Élixir spagyrique de Smilax aspera s’adresse à celui qui retourne dans son fond impénétrable aux diverses cachettes après avoir attiré par sa grande vitalité et sa plastique extérieure une ou plusieurs liaisons. Ces liaisons démarrent très fort, pareilles à des brandons de feu dans l’atmosphère ; elles sont ensuite ramenées dans les mondes aqueux de l’émotion et du souvenir. Les aspects subtils de l’élément masculin, les feux de la volonté, sont tempérés dans les eaux de l’élément féminin passif et inchangeable. Apparente volubilité chez celui ou celle qui au fond reste accroché à un triste train-train, à des marottes de fonctionnaire où rien ne change vraiment. Troubles urinaires, peau flétrie et plissée, éruptions suintantes peuvent être des symptômes apparents.

Composition

Extrait Hydro-alcoolique*- glycériné*14,5% Vol. Salsepareille*.

*Ingrédients issus de l’Agriculture Biologique.

Conditionnement : 30ml

Conseils d'utilisation

15 gouttes deux fois par jour avant les repas.

Respecter la dose journalière.

Ne se substitue pas à une alimentation variée et équilibrée.

Tenir hors de portée des jeunes enfants.

Pour en savoir plus...

Famille des Liliacées – Parties utilisées : Racines

Etymologie : SALSEPAREILLE – Appartient au Genre Smilax. Passait pour une plante de mauvais augure chez les latins mais néanmoins très prisée contre les maux de tête et protectrice contre les venins (les baies) ; les jeunes pousses ont été consommées comme des asperges. Smilax ; poursuivie par Apollon la nymphe Smilax supplia la Terre de l’aider, elle fut exaucée et fut transformée en une plante grimpante à aiguillons dissuasifs. Zarsa, ronce et parilla, petite vigne, soit plante qui tient de la Vigne et de la Ronce. Mieux vaut éviter la miction (Key notes).

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.