Chêne rouvre BIO

Querçus robur

Tonique protecteur

 

Contenance 30ml

13,00

Description

Puissante action tonique astringente. Contribue à s’opposer aux selles trop liquides. Apaise la leucorrhée (écoulement non sanglant provenant de l’appareil génital féminin). Hémostatique.

Associations possibles : Gentiane, Lichen d’Islande, Noyer, Romarin, Sauge, Thym

Relation psycho-émotionnelle :

FRAGILITÉ DES PREMIERS TEMPS DE VIE

Au départ de la vie ai-je manqué du lait de ma mère ? Y avait-il un jumeau ? Le père voulait-il se substituer à ma mère ? Fragilité des premiers temps de vie, solitude, besoin de beaucoup d’attention maternelle, mise à l’abri du père qui tannait la mère. Vie en vase clôt. L’Élixir de Querçus robur redonne un environnement équilibré, résistant et non desséché, d’abord discrètement et ensuite manifestement. Possibilité d’affronter une situation ou une personne exagérément cassante qui se croit supérieure en se disant neutre. Aller rechercher loin en soi de la douceur et de la fluidité avant de défendre son point de vue, lors d’un procès par exemple. Un conflit bien réglé se fait par soi et apporte un arôme réparateur qui ouvre à une nouvelle fortune. Besoin d’une vie secrète douce et cachée pour manifester ensuite une vie apparente forte. Foudroyer d’anciennes structures à partir d’un lieu tellurique fort. L’être accomplit sa mission en restant seul debout, sa réalisation libère son entourage.

Composition

Extrait Hydro-alcoolique*- glycériné*14,5% Vol.  Chêne rouvre*.

*Ingrédients issus de l’Agriculture Biologique.

Conditionnement : 30ml

Conseils d'utilisation

15 gouttes deux fois par jour avant les repas.

Respecter la dose journalière.

Ne se substitue pas à une alimentation variée et équilibrée.

Tenir hors de portée des jeunes enfants.

Pour en savoir plus...

Famille des Fagaceae – Parties utilisées : l’écorce

Etymologie : CHENE ROUVRE – Quercus robur, du latin Quercus, qui proviendrait du celte “kaerquez”, “bel arbre” ; son nom grec, drus, est un terme générique pour désigner “l’arbre”. Il est aussi appelé aigilops ou phegos (de phagein, manger, allusion au gland). Le latin robur (attribué en taxinomie au Chêne pédonculé) se traduit “rouvre“. Appelé chêne blanc, chêne rouvre, châgne, drille, chêne mâle. A la suite des Gaulois, les médecins du Moyen-âge et de la Renaissance continuèrent à ordonner le chêne rouvre pour son écorce : énergétique et astringent en raison du tanin qu’elle contient, elle était utilisée déjà contre les hémoptysies (émission par la bouche d’une certaine quantité de sang en provenance des voies respiratoires ou d’un organe voisin), les fièvres et comme tonique du tube digestif. Les glands s’employaient dans le rachitisme et les états scrofuleux, dans les coliques.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.