Elixalp | Spagyrie | Commander | Complexes | HG+| Ayurveda | Unitaires | Livres | Stages | Mon compte | Panier | Déconnecter

Complexe Ga75 (remplace l'unitaire GALÉGA qui n'est plus autorisé à la vente par la législation européenne)

Pour pouvoir commander il faut d'abord s'identifier ou s'inscrire si c'est votre première visite

AB
ATTENTION : l'unitaire GALÉGA n'est plus en vente ! Il est remplacé par le COMPLEXE Ga75 (Badiane, ail) qui a une signature énergétique très semblable. Les informations concernant GALÉGA sont laissées à titre indicatif :

Flacon de 30 ml, 13 euros [S'identifier pour pouvoir commander]
Nom latin:
Galega officinalis
Famille :
Papilionacées , Plante sèche avec les sommités fleuries
Etymologie :
GALEGA ou Ruta Capraria - Rue de chèvres. Gala : lait et agô : amener, faire venir le lait. Effet galactogène chez la vache mais toxique chez la brebis gestante. On l'appelle encore Faux Indigo ou Lavanèse. Le Galéga n'est pas dénué de toxicité et ne doit être utilisé qu'avec précaution.
Historique :
Galega ou Ruta Capraria est une plante qui croît aux lieux humides et gras proches des ruisseaux ; on la cultive aussi dans les jardins ; l'herbe est cueillie en Juin et Juillet ; elle contient beaucoup de sel essentiel et d'huile. Cette plante est un célèbre alexipharmaque et sudorifique, propre surtout à dissiper le venin pestilentiel. On s'en sert dans les pustules pétéchiales, dans les maladies pestilentielles, la peste même, la rougeole ; dans l'épilepsie des enfants et jeunes personnes en dessous de vingt-cinq ans, infusée dans du vin blanc, ayant été broyée auparavant, ou en décoction dans de l'eau pour les morsures des serpents. Pour les vers on donne aussi une cuillerée ou environ de son suc. On distille cette plante en cette sorte : on la cueille quand elle est en pleine fleur, on la pile dans un mortier, on la met dans un pot avec du vin par-dessus ; et ayant fermenté six ou sept jours dans la cave on la distille au sable, qui est plus fort que le Bain-Marie. Cette eau est très sudorifique, et chasse tout le venin de la maladie. On s'en sert dans la petite vérole et dans l'épilepsie ; au défaut de l'eau distillée on peut donner une décoction de la plante. Dans le transport du cerveau on applique sur la tête le jus de l'herbe, et le marc par-dessus avec grand succès. Cette plante est entièrement insipide et tempérée dans les premières qualités.
Propriétés classiques :
Antidiabétique (galégine), galactogène, diurétique, diaphorétique.
Indications classiques :
Diabète, problèmes d'allaitement.
Précautions :
Faire des cures de 10 jours avec intervalles de 8 jours. Il est déconseillé de l'utiliser pendant de longues périodes. La plante sèche est préférable à la fraîche (risques d'irritation).
Anthroposophie :
Le Galégé comme la plupart des Légumineuses agit par les impulsions astrales qui lui sont liées et intervient avec force dans l'organisme des liquides en stimulant les sécrétions.
Salerne :
Relations
psycho-émotionnelles :

SE PLACE À LA SOURCE MAIS NE VEUT PAS Y ENTRER

Celui qui, à l'excès, se fait le chantre des conseils venus d'en haut. Se place à la source mais ne veut pas y entrer. Gère plus ou moins bien cette fontaine de jouvence au centre de l'être mais a encore du mal à se fondre dedans et à vivre avec la "faculté d'oubli" propre à nous transmuter. L'être-Galéga porte, stimule, le lait virginal mais n'en connaît pas le goût. Se disperse aussi par manque de fixité intérieure d'où une dépendance aux lois promulguées par d'autres. Quand la vraie place sur terre n'est pas acceptée l'être se débilise musculairement, les jambes deviennent lourdes, le sang s'épaissit et marque, par un excès de sucre, notre manque de douceur vis à vis de nous-même. Avec le temps ces renonciations à soi finissent par donner un dégoût de la vie difficile à surmonter. L'Elixir spagyrique de Galega officinalis invite à venir se poser sur terre, à se verticaliser, "ainsi en Haut, ainsi en Bas", à accepter le Père, le Yang en soi.

Repères en Spagyrie :
Diabète, pancréas, vessie, prostate, système uro-génital, mental cellulaire, fonctionnement cellulaire, ARN (programmations mentales dans l'ARN), 6e chakra, hypothalamus.
Retour catalogue unitaires

Cette fiche est extraite du livre de Toni CERON: "Référence thérapeutique de 214 Elixirs" aux Editions Col du Feu (32 euros franco de port pour la France)
ayu Pour commander par courrier, téléchargez le bon de commande Elixalp Bon de commande Elixalp

 

Conditions générales de vente (Elixalp/ColDuFeu) - Mentions légales - Protection des données personnelles - Contact
ELIXALP & Editions Col du Feu, Toni Ceron, 2451 route du col du feu, 74550 Orcier (France), +33 450 73 93 31, labo@elixalp.com