Elixalp | Spagyrie | Commander | Complexes | HG+| Ayurveda | Unitaires | Livres | Stages | Mon compte | Panier | Déconnecter

Complexe Sc159 (remplace l'unitaire SCEAU DE SALOMON qui n'est plus autorisé à la vente par la législation européenne)

Pour pouvoir commander il faut d'abord s'identifier ou s'inscrire si c'est votre première visite

AB
ATTENTION : l'unitaire SCEAU DE SALOMON n'est plus en vente ! Il est remplacé par le COMPLEXE Sc159 (Queues de cerise, frêne, romarin, alchemille) qui a une signature énergétique très semblable. Les informations concernant SCEAU DE SALOMON sont laissées à titre indicatif :

Flacon de 30 ml, 13 euros [S'identifier pour pouvoir commander]
Nom latin:
Polygonatum vulgaris
Famille :
Liliacées , Rhizome
Etymologie :
SCEAU DE SALOMON - Appelé aussi par les Anciens Sceau de Marie, Herbe à la rupture, Herbe aux panaris, Muguet de Serpent ou Faux Muguet. Polygonum ; de poly, plus : nombreux et geum : odeur agréable qui se dégage ou gonu, genou : qui a de nombreux noeuds, de nombreux genoux. Les fruits sont toxiques. La légende dit que la racine est un talisman avec lequel Salomon forçait les blocs de rocher à obéir lors de la construction du Temple. Sceau, car à chaque renflement une cicatrice circulaire est laissée par les tiges des précédentes années. Signature : le Sceau de Salomon, dont les petites baies noires ont la signature de la variole noire, est bon pour cette maladie (Lemery). Plante sucrée et neutre ; Méridiens Poumon, Estomac. (Méd. Chinoise).
Historique :
Sceau de Salomon, Genouillet, Sigillum Salomonis, Polygonatum, est une plante qui croît dans les bois aux lieux ombragés, et dont la partie la plus usitée est la racine. Cette plante contient beaucoup de phlegme et d'huile, et du sel essentiel. La racine est tempérée, un peu astringente, détersive et d'une saveur un peu amère et âcre. Elle est d'un usage très familier pour les descentes, infusée dans du vin blanc on en fait boire deux ou trois prises pour chaque jour aux enfants pendant huit ou quinze jours. La même décoction de la racine dans du vin blanc se donne aussi avec beaucoup de succès pour faire sortir la gravelle. L'usage interne est contre les flueurs blanches, pour purifier le sang ; les baies au nombre de quatorze ou quinze avec la racine ou les feuilles au poids d'une dragme, purgent la pituite mucilagineuse par haut et par bas. La décoction de toute la plante guérit la gale et les autres maladies de la peau. La racine attachée au coin de la chemise par le bas de ceux qui sont incommodés des hémorroïdes enflées et douloureuses les soulage en peu de temps. L'usage externe est pour effacer les taches du visage, blanchir le teint, résoudre les contusions et les tumeurs opiniâtres, tuer les lentes de la tête, dessècher la gale des enfants, effacer les cicatrices et les taches de la rougeole en forme de lotion. On applique sur l'hernie, de la même racine pilée avec un bandage dessus. Pilée avec la racine de Grande Consoude, qui corrige son acrimonie, elle s'applique sur les contusions et pour guérir les plaies. Sigillum Salomonis, parce que les noeuds de la racine de cette plante ont une figure approchante de celle d'un sceau ou cachet.
Propriétés classiques :
HYPOGLYCÉMIANT, diurétique, anti-inflammatoire, expectorant, tonique des maladies débilitantes, régénérant cutané.
Indications classiques :
Diabète, rhumatisme, leucorrhée, ecchymoses (usage externe).
Précautions :
Les baies et les feuilles sont vénéneuses.
Anthroposophie :
Cette plante se tourne du côté de la lumière, ses feuilles s'élevant comme des mains, tandis que ses fleurs cèdent à la pesanteur. Ici l'appareil foliaire est comme soulevé au-dessus du sol et l'élément floral s'insère dans son rythme. L'action sur le système rythmique et sur le sang est très nette. La racine, riche en mucilages, est l'organe capital de la plante ; elle stimule les processus de régénération à la périphérie du corps.
Salerne :
Relations
psycho-émotionnelles :

VIEUX ENGAGEMENTS COLLECTIFS AU DÉTRIMENT DE L'ÂME INTÉRIEURE

Le coeur est prêt à implorer le pardon mais les actes ne suivent pas, les genoux ne se plient pas. Les années passent, la mémoire des serments passés se scelle, discrètement mais sûrement. Usure d'une âme qui rampe devant son chien vengeur, nouée à des blocs de certitudes qui n'ont plus cours. Par serment on garde une barbe jusqu'à la mort. Les enfants n'ont pas le temps d'être ensemencés par la réalité libératrice verticale, ils sont trop rapidement courbés vers les cycles terrestres débilitants ; les brèches salutaires sont vite colmatées au nom d'un vieil ordre patriarcal ou matriarcal. Face impure, éblouie par le feu, yeux meurtris, la tête pleine à craquer de lamentations. L'Elixir spagyrique de Polygonatum vulgaris tend à régulariser et réharmoniser les énergies vitales pour l'acte d'aujourd'hui. Tempère les serments pris alors que l'âme était en formation. Libère le coeur et les mains des engagements collectifs. L'âme est appelée à s'individualiser, à se libérer par l'individu, à travers l'ego, seule issue. Cicatrise les blessures, régénère la peau. "Son sel âcre volatil est propre pour corriger l'acide subtil qui produit les maladies cutanées". Un parfum se dégage du soi se pliant ; la fin des tribulations.

Repères en Spagyrie :
Respiration, poumons, toux, glycémie, squelette, rhumatismes, organes génitaux (ovaires...), irritabilité.
Retour catalogue unitaires

Cette fiche est extraite du livre de Toni CERON: "Référence thérapeutique de 214 Elixirs" aux Editions Col du Feu (32 euros franco de port pour la France)
ayu Pour commander par courrier, téléchargez le bon de commande Elixalp Bon de commande Elixalp

 

Conditions générales de vente (Elixalp/ColDuFeu) - Mentions légales - Protection des données personnelles - Contact
ELIXALP & Editions Col du Feu, Toni Ceron, 2451 route du col du feu, 74550 Orcier (France), +33 450 73 93 31, labo@elixalp.com