Elixalp | Spagyrie | Commander | Complexes | HG+| Ayurveda | Unitaires | Livres | Stages | Mon compte | Panier | Déconnecter

Unitaires, fiche détaillée de NOISETIER

Pour pouvoir commander il faut d'abord s'identifier ou s'inscrire si c'est votre première visite

AB
U 116 - NOISETIER

Flacon de 30 ml, 13 euros [S'identifier pour pouvoir commander]
Nom latin:
Corylus avellana
Famille :
Corylacées , Feuilles
Etymologie :
NOISETIER - Coudrier, Avelinier, du latin Nux Avellana ou Noix d'Avella (Avellino). Corylus : korys : casque, allusion à la cupule de ses fruits. Fleurissant dans les mois sombres, le Noisetier aurait redonné l'espoir à Adam et Eve après leur premier hiver passé hors du Jardin d'Eden. Protégerait de la foudre. Les Celtes le considéraient comme le réceptacle du savoir. Symbole de fécondité et de force érotique chez les germains et les Celtes. Image de la lascivité pour Hildegarde de Bingen. Plante acide (Méd. Chinoise).
Historique :
Le Coudrier ou Noisetier est un arbrisseau qui croît dans les bois, dans les haies, et en plusieurs lieux incultes ; on le cultive aussi dans les jardins. Les Noisettes les plus grosses, les meilleures, et les plus estimées sont celles qu'on appelle Avelines. Elles contiennent beaucoup d'huile et du sel volatil et essentiel. Elles sont pectorales, nourrissantes, astringentes, propres pour resserer le ventre, et exciter les urines. Le Gui de Coudrier est souverain pour l'épilepsie, et spécialement contre l'épilepsie des enfants, où il est préférable même au Gui de Chêne. Le bois ne sert guère que pour en tirer l'esprit et l'huile, et pour cela on prend le Coudrier sauvage. On dit que si on frappe un serpent avec une baguette de Coudrier, le reptile s'engourdit d'abord, ce qui fait croire que le Coudrier a la faculté de résister au venin des serpents. Une baguette fourchue de Coudrier sauvage sert à trouver les métaux. Le fruit ou les noisettes donnent en Médecine leurs noyaux, leur coquille et leur pellicule. Les noyaux des Noisettes ont, suivant Galien, plus de substance froide et terrestre que les Noix, ils resistent aux morsures des bêtes venimeuses étant appliqués avec de la Rue et des Figues. Ils guérissent les toux invétérées en forme d'émulsion, et modèrent la chaleur d'urine. La coquille crue réduite en poudre est astringente, elle arrête la diarrhée et les flueurs blanches des femmes. Quercetan en forme un spécifique dans la pleurésie avec le Corail rouge, et la mâchoire de Brochet. La pellicule qui enveloppe le noyau a la même vertu que la coquille. La farine des chatons ramassés au printemps est bonne contre l'épilepsie. Amatus Lusitanus dit qu'un homme qui rendait par la verge des petites pierres rouges en urinant, fut guéri en mangeant des Avelines à l'entrée de tous les repas ; d'autres se seraient préservés du calcul en mangeant ainsi des Avelines. Les chatons du Noisetier sont astringents, et propres pour les cours du ventre. Corylus, de nux, comme qui dirait petite noix. Avellana, quasi Abellina, ce nom a été tiré de celui d'une ville de la Campanie (Italie) nommée autrefois Abella, et où il croissait un grand nombre de Coudriers.
Propriétés classiques :
TONIQUE VEINEUX, vasoconstricteur, astringent, antihémorragique (Vit.P), dépuratif, anti-inflammatoire, anti-oedémateux.
Indications classiques :
Ulcère variqueux, varices, périphlébite, hémorroïdes, hémorragie, épistaxis.
Précautions :
Ne pas abuser de noisettes en cas d'hypertension.
Anthroposophie :
Le Noisetier reste lié aux sphères de chaleur et de lumière ; dans la formation de la Noisette la chaleur devient substance, le Feu se fait une place dans le solide terrestre, le Cosmos calorique a fructifié dans l'élément lourd de la Terre. Le Coudrier synthétise une union harmonieuse des puissances de la lumière et du Feu avec les entités chtoniques, souterraines ; d'où cette imagination : La Mère terrestre, portant l'Enfant céleste, repose, bien abritée, sous un bouquet de coudriers environné d'orages, mais que l'éclair ne frappe jamais.
Salerne :
Relations
psycho-émotionnelles :

MANQUE DE RETOUR À SOI, DE MISE À LA TERRE

Compréhension intellectuelle et facultés d'analyse envenimées par un manque de retour à soi, de mise à la terre, du refus d'accepter de mettre un genou à terre, de "purger par le bas", de rencontrer son purgatoire. Le ressenti est engorgé et se refroidit, l'expression corporelle est comme disloquée. Mère au dévouement excessif. Agressivité contenue ; sujet aux calculs urinaires, aux virus. L'Elixir spagyrique de Corylus avellana offre une bonne résistance face aux conseils venimeux qui nous poussent à la somnolence spirituelle. Purge la tête des on-dits et la blinde. Evite la perte des forces séminales et apporte un équilibre minéral. Oriente l'énergie vitale vers une plus ample harmonie entre lumière et ténèbres sans risque pour l'âme de se répandre, de se perdre dans les réseaux de la divine division.

Repères en Spagyrie :
Squelette, articulations, rhumatisme, inflammations, effet astringent, hémorragie, circulation veineuse, phlébite, foie, toxines hépatiques, peurs.
Retour catalogue unitaires

Cette fiche est extraite du livre de Toni CERON: "Référence thérapeutique de 214 Elixirs" aux Editions Col du Feu (32 euros franco de port pour la France)
ayu Pour commander par courrier, téléchargez le bon de commande Elixalp Bon de commande Elixalp

 

Conditions générales de vente (Elixalp/ColDuFeu) - Mentions légales - Protection des données personnelles - Contact
ELIXALP & Editions Col du Feu, Toni Ceron, 2451 route du col du feu, 74550 Orcier (France), +33 450 73 93 31, labo@elixalp.com